On vous avait demandé ce que vous vouliez savoir sur le thème être psy en libéral et voici le troisième article de la série. La petite enquête compte 38 participants.

On convient aussi que ces résultats ne sont peut-être pas assez approfondis, seulement il s’agit d’un premier pas. Lorsque la plateforme de questionnaires des psychodingues sera en ligne (je m’y engage dès que possible), on travaillera mieux nos enquêtes.

En attendant, j’espère quand même que ces quelques infos te seront utiles.

 

LES AVANTAGES DU LIBÉRAL 

À la question quels sont les plus gros avantages du libéral ?

N.B. : il s’agit donc des avantages les plus importants, ceux qui viennent à l’esprit en premier. L’objectif n’était pas de faire une liste complète.

 

Quelques témoignages sur les avantages en libéral dans les différentes catégories :

  • Liberté dans la pratique

(sur les méthodes de travail clinique)

« Liberté de conduire les cures comme on l’entend.

Pas de limitation de durée.

Pas de soucis institutionnels, pas de réunions. »

« travailler sans contrainte »

« sentiment de pouvoir se donner les moyens d’un travail bien fait alors qu’on court toujours dans tous les sens en institution »

 

  • Gestion du temps et des horaires

« Liberté des jours travaillés »

« La flexibilité de l’emploi du temps »

« Choix des dates de congés

Choix des jours et heures de travail »

 

  • Propre patron : Absence de hiérarchie et de cadre institutionnel

On a comptabilisé les deux, ensemble, car il s’agit surtout du lieu, du cadre et de l’obéissance à une hiérarchie, dont l’absence constitue un avantage.

« Pas de soucis institutionnels, pas de réunions. »

« Pas de problème institutionnel. »

« Ne pas avoir de compte à rendre à la hiérarchie »

 

  • Meilleure situation financière

« le fait de pouvoir bien gagner sa vie »

« avantage financier »

 

  • Créer du réseau

« la possibilité de se créer un réseau et de travailler conjointement avec tous les professionnels gravitant autour du patient »

 

  • Diversité des demandes

Certains psy ont simplement évoqué l’avantage de la diversité des demandes des patients et de la pratique clinique en général.

 

  • Autonomie

Le terme a été cité plusieurs fois, tel quel, donc il fait l’objet d’une catégorie à part. L’indépendance a été regroupée dans l’autonomie.

La liberté est ici considérée comme le choix sur sa pratique et ses méthodes de travail. L’autonomie comme le choix sur l’organisation, le fait de ne dépendre de personne, de ne pas avoir à demander d’autorisation particulière, et donc d’être indépendant.

 

LES INCONVÉNIENTS DU LIBÉRAL 

À la question quels sont les plus gros inconvénients du libéral ?

 

 

Quelques témoignages sur les inconvénients en libéral dans les différentes catégories : 

 

  • Manque de sécurité (instabilité)

En cas d’accident

« Aucune d’indemnités journalières en cas d’accident ou maladie, sauf si on prend une assurance en plus. »
« Ne pas être salarié pas de congé maladie »

-mais aussi manque de sécurité financière

« Revenus aléatoires. Absences de salaire lors de vacances. »

 

  • Charge de travail

« Très grosses journées de travail (8h30/20h environ). »

« Difficulté à se limiter sur les horaires »

« concilier vie de famille/horaires du cab »

 

  • Isolement

« Manque de collègues pour échanger d’où l’importance d’être dans une association analytique et de se faire superviser très régulièrement (contrôle individuel hebdomadaire). »

« Se sentir quelques fois seule dans sa pratique. Supervision indispensable. »

« Solitude sur certaines prises en charge »

 

  • Administration

(comptabilité et autres)

« Bien faire la différence entre CA et revenus. »

« Être multitâche (psychologue, secrétaire, comptable, agent de maintenance…) »

 

  • Recherche patients

Ici, les psy ont parlé de la difficulté à se constituer une « patientièle ».

« Peu de patients = peu de revenus »

 

  • Incertitude

« Le démarrage et l’incertitude »

 

  • Taxes

« complexité des prélèvements et taxes »

 

  • Stress

« Stress de ne pas avoir un assez bon revenu »

 

  • Pression

« La pression également d’être seule responsable de la prise en charge, pas d’appui d’une institution autour de soi. »

« Responsabilité pleine »

 

  • Annulation rdv

Beaucoup de psy ont parlé des annulations de dernière minute, comme inconvénient.

 

  • Coût installation (coût de départ)

« Investissement de départ important (surtout financier) »

« le coût de l’installation avant que les patients affluent »

Bon à la suite de cet article, il est normal de se demander si une telle installation en vaut le coup.

Cependant, l’élément essentiel à retenir ici, malgré toutes les difficultés est la liberté.

On aura sûrement des éléments de réponses avec le prochain article sur les meilleurs conseils des professionnels en libéral. En attendant, si il y a certains points qui interpellent ou si des questions surviennent, l’espace commentaire est là pour ça !

Cela permet d’ouvrir sur d’autres articles/sondages.

 

 Tous les articles : Témoignages d’étudiants et de professionnels 

 

Merci pour ta lecture. Comme d’habitude, c’est à partager sur toute la planète.

Reviens quand tu veux !

 

Sur ce,

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    38
    Partages
  • 38
  •  
  •  
  •  
Les Psychodingues on FacebookLes Psychodingues on InstagramLes Psychodingues on PinterestLes Psychodingues on Twitter
Les Psychodingues
Né le 23 septembre 2011, dans une chambre étudiante et toujours là pour vous proposer des informations, des conseils et autres témoignages sur les études de psychologie et le parcours universitaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.