Ils ont fait un master de neuropsychologie : que sont-ils devenus ?

Catégories Ils ont fait un master de psychologie, que sont-ils devenus ?

Voici un article pour t’aider à mieux appréhender l’avenir professionnel après un master de neuropsychologie.

D’abord un petit compte-rendu général sur ce questionnaire. 38 neuropsychologues y ont répondu et partagé leurs expériences professionnelles – merci beaucoup ! – qui te donneront plus d’informations sur :

  • les missions du neuropsychologue en fonction de son lieu de travail,
  • une liste des différentes structures, institutions dans lesquelles tu pourras, selon tes aspirations, évolués professionnellement

La seconde partie de cet article, publié la semaine prochaine, te dira comment ces neuropsychologues ont obtenu leurs premiers postes, ainsi que leurs meilleurs conseils pour se lancer sur le marché de l’emploi.

Aie-je vraiment besoin de te dire que cet échantillon n’est pas représentatif de la population concernée ? Je suis sûr que non, quoiqu’il en soit, tu y trouveras des informations utiles. Alors installes toi bien, c’est parti !

1. Lieux d’activités, secteur et missions associées

Le but ici est de te partager quelques missions de lieux de travail mentionnés par les neuropsychologues ayant répondu à ce questionnaire.

Petite précision sur ces missions. Quand un neuropsychologue a répondu « Je travaille dans telle structure, je fais des « mission », puis je participe à « mission », et … », nous avons écrit :
Structure :
– mission
– mission

Donc les missions listées ont été « compilés » pour donner une vue d’ensemble. Certains neuropsychologues avaient beaucoup de missions à détailler, donc tu remarqueras que le nombre de missions partagées est assez aléatoire en fonction des structures.

La recherche

  • mener des études sur le terrain (exemple : rôle prédicteur des symptômes neuropsychiatriques et des microstructures cérébrales dans le déclin cognitif lié à l’âge)
  • évaluation neuropsychologique, neurocognitive et de cognition sociale
  • suivi, soutien, gestion de projets
  • écriture de thèse
  • protocole de recherche
  • écriture d’articles scientifiques

L’activité de recherche est le plus souvent associé à une autre activité professionnelle en tant que neuropsychologue.

 

Structures spécialisées dans l’autisme

 CRA (Centre de Ressource Autisme) : centre diagnostic autisme

  • passation de bilan neuropsy
  • observations scolaires
  • réunions et synthèse en équipe
  • régulation des demandes
  • organisation des rendez-vous
  • contact avec les partenaires
  • organisation de conférences
  • formation
  • intervention

UEMA (unité d’enseignement maternelle pour enfants autistes)

  • étayage de l’équipe
  • guidance parentale
  • évaluation pour établir les objectifs des enfants à l’année

 

En libéral

  • bilan neuropsychologique
  • suivi neuro-psychologique
  • évaluation et remédiation cognitive
  • psychothérapie

 

Petite intervention pour dire qu’il n’est pas rare que les psychologues cumulent d’autres postes en plus de leur activité en libéral. Dans l’article ci-dessous, sur les 38 psychologues en libéral ayant répondu à notre questionnaire, 60,5 % était en temps partiel contre 39,5 % en temps plein.

Psychologue en libéral : les démarches pour bien s’installer

Encadrante d’Atelier Cognitif

  • animation d’ateliers thérapeutiques à visée de stimulation cognitive (troubles cognitifs des suites d’AVC ou de trouble neurocognitif évoluant)

 

En EHPAD

  • intervention auprès des résidents
  • soutien psychologique
  • bilans évaluatifs (thymie, cognition, comportement, risque suicidaire…)
  • prise en charge des troubles cognitifs et des troubles psycho-comportementaux chez des personnes atteintes de maladies neurodégénératives (suivis individuels, ateliers thérapeutiques de groupe, art thérapie, thérapie par le jeu, stimulation cognitive, atelier photolangage, atelier de stimulation sensorielle…)
  • référente pour l’élaboration des projets de vie des résidents
  • référente éthique et bientraitance (+ formation d’équipes)
  • référente risque suicidaire
  • référente accompagnement de fin de vie, soins palliatifs et décès (auprès du personnel, des résidents, et des familles)
  • pilote des thérapies non médicamenteuses dans l’établissement
  • formation et sensibilisation des équipes soignantes sur diverses thématiques
  • intervention auprès des familles et aidants (accompagnement face aux troubles du comportement et troubles cognitifs, et groupes de parole)
  • participation aux comités de direction
  • participation aux réunions d’équipe pluridisciplinaire
  • travail administratif et traçabilité
  • accueil de stagiaires

 

SAMSAH (services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés)

  • bilan neuropsychologique
  • prise en charge des troubles cognitifs
  • évaluation des capacités de communication, du profil sensoriel
  • accompagner les professionnels dans la mise en place du projet personnalisé
  • accompagner les professionnels dans la mise en place d’ateliers

 

Centre hospitalier (différents hôpitaux, cliniques & services)

  • aide au diagnostic clinique et différentiel de troubles du comportement et de troubles du neuro-développementaux
  • bilans cognitif diagnostic de divers troubles (TDA/H (Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité), TSA ((trouble dans le spectre de l’autisme), bopolarité, dépression, schizophrénie…)
  • recommandations pour prise en charge des patients
  • évaluation neurocognitive et de cognition sociale
  • accompagner les équipes sur le plan cognitif pour la prise en soin du patient
  • participer à l’élaboration du PSI (Plan de Suivi Individualisé)
  • participer au suivi pour l’observation du traitement
  • suivi sur le profil cognitif des patients
  • réunions cliniques
  • mener des entretiens de soutien psychologique
  • remédiation cognitive en individuel et en groupe
  • TCC (Thérapies cognitivo-comportementales)
  • animation d’ateliers thérapeutiques
  • Thérapie de soutien

 

Centre de rééducation neurologique

  • évaluation neurocognitive et psychologique (passation, cotation, interprétation, rédaction, restitution) de patients cérébrolésés
  • évaluation de la conduite automobile
  • accompagnement psychologique patients/aidants (individuel et groupe)
  • bilans et séances de remédiation cognitive (individuel et groupe)
  • mise en situation écologique
  • participation aux différentes réunions/projets
  • encadrement de stagiaire

 

CAMSP (Centre d’action médico-sociale précoce)

  • réalisation de bilans cognitifs
  • suivis d’enfants présentant des troubles du neuro-développement
  • soutien aux parents
  • supervision d’équipe : réflexion sur le travail et les situations professionnelles en jeu

 

SESSAD (Services d’Education Spéciale et de Soins à Domicile)

  • participation au diagnostic
  • bilan neuropsychologique
  • remédiation cognitive
  • soutien aux équipes
  • soutien à la parentalité

 

IMEP Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur (Belgique)

« Dans le cadre de l’IMEP, où la mission d’enseignement porte sur la maîtrise instrumentale et vocale mais également sur la pédagogie musicale, il semble évident que les différents acteurs (professeurs et élèves) soient directement concernés par cette notion de prévention des pathologies liées à la pratique instrumentale ou vocale. »

  • aide à la prise en charge des jeunes accueillis
  • soutien pour les soignants
  • animation des réunions cliniques
  • évaluations

Aparté : si ce sujet t’intéresse, sache que le laboratoire de psychologie de Dijon a mené des études liées à l’effet de la musique sur les patients atteints d’Alzeimer. Je ne sais pas si c’est encore le cas, c’était un laboratoire avec une forte orientation cognitive et peut-être même qu’ils continuent à mener ce type d’études aujourd’hui.

 

Centre de réhabilitation psychosociale

  • bilan neuropsychologique
  • prises en charge individuelles (TCC, soutien, remédiation cognitive)
  • prises en charge groupales (TCC, remédiation cognitive, psychoéducation)
  • création d’ateliers (TCC…)
  • rédaction de comptes rendus
  • participation aux réunions institutionnelles
  • activité de recherche
  • sensibilisation
  • conférences

 

2. La répartition en pourcentage dans les lieux

d’activités

 

Cette partie concerne la situation actuelle des neuropsychologues ayant répondu à ce questionnaire et leur répartition dans les différents secteurs définis, c’est-à-dire où ils se situent professionnellement en ce moment. La dernière partie de cet article constitue un répertoire avec toutes les structures (présentes et passées) cités par les neuropsychologues.

Les secteurs concernés ici sont :

  • la recherche,
  • la santé (autrement dit le milieu hospitalier dans son ensemble),
  • la formation et l’enseignement,
  • le secteur médico-social (toutes les structures correspondantes),
  • le secteur professionnel,
  • le secteur libéral.

Comme écrit plus haut, il faut vraiment relativiser ce graphique, car il ne représente pas, comme tu le sais, un tableau réel de la répartition des neuropsychologues puisque l’échantillon n’est pas significatif.

 

 

3. Répertoire des différents lieux d’activités cités

Les unités de recherche

  • les centres

Les CMRR (centres mémoire de ressources et de recherche) :

« Pour les cas difficiles, les consultations mémoire peuvent avoir recours à des centres mémoire de ressources et de recherche (CMRR) qui ont été implantés dans les centres hospitalo-universitaires. Les CMRR ont également pour mission de structurer et d’animer un dispositif régional ou inter-régional en partenariat avec les consultations mémoire, de développer la recherche et d’assurer la formation universitaire. » (source aides francealzheimer)

Centre des Sciences du goût et de l’Alimentation, Université de Bourgogne, Dijon

  • les laboratoires de recherche

Laboratoire de Psychologie des Cognitions, Université de Strasbourg

Laboratoire de psychopathologie et de neuropsychologie (LPN), Paris 8

Laboratoire des usages en technologies d’information numérique (LUTIN), Paris 8

  • les Instituts

Institut neurologique de Montréal, Université McGill, Montréal

Cet institut est affilié à un centre hospitalier mais on le compte dans le secteur recherche, plutôt que santé, car c’est la mission principale du neuropsychologue ayant répondu à ce questionnaire

Institut des maladies neurodégénératives : « L’IMN est affilié au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) »

L’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale)

 

Le secteur de la santé

Ce secteur regroupe tous les établissements de santé : les hôpitaux et différents services hospitaliers, les cliniques privé ou publique.

Parmi les hôpitaux, services et cliniques cités :

  • Hôpital pitié-salpêtriere,
  • Hôpital Sainte-Anne,
  • clinique psychiatrique,
  • Hôpital pénitentiaire,
  • AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris),
  • clinique privée,
  • service de pédiatrie,
  • Pavillon psychiatrique,
  • service CSAPA (addictologie),
  • Hospices Civils de Lyon,
  • Grand Hôpital de l’Est Francilien (GHEF),
  • Hôpital Lariboisière,
  • les HDJ (Hopital De Jour) – Neurologie adulte

 

  • Les établissements de santé privé

UGECAM

« Organismes de droit privé à but non lucratif, ils gèrent les établissements de santé privés d’intérêt collectif (ESPIC) de l’Assurance Maladie. » (site groupe ugecam)

  • ESPIC (Etablissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif)

Fondation Adolphe de Rothschild

 

EPS (établissement public de santé mentale) de Ville-Evrard

« L’établissement public de santé mentale de Ville-Evrard dessert aujourd’hui 33 communes de la Seine-Saint -Denis et une population d’1,2 millions d’habitants. Pour la prise en charge des adultes et adolescents sur le territoire, l’établissement est organisé en 15 secteurs de psychiatrie générale ; pour les enfants en 3 secteurs de psychiatrie infanto-juvénile. » (source)

 

  • Les centres

Centre Universitaire support de Remédiation cognitive et rétablissement

Centre de Soins de Suite et de Réadaptation (CSSR)
centre de rééducation neurologique, MPR (Médecine Physique et de Réadaptation)

Les centre psychothérapeutiques

Les centre de remédiation cognitive et de réhabilitation psychosociale (dans un Etablissement public de santé mentale).

Centre départemental de repos et de soin

CRISALID, Centre de remédiation cognitive et de réhabilitation psychosociale (Clermont de l’Oise)

CRESAM, Centre National de Ressources Handicaps Rares – Surdicécité

 

Les établissements de formations & d’enseignement

  • auteur et formateur, Institut de formation IFORT, Roubaix
  • enseignement en école d’ergotherapeutes
  • superviseur et jury à l’IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers)
  • chargé de cours à l’université

 

Le secteur médico-éducatif

Les IME (Institut médico-éducatif)

« établissements d’accueil français qui accueillent les enfants et adolescents atteints de handicap mental présentant une déficience intellectuelle liée à des troubles neuropsychiatriques : troubles moteurs et sensoriels, troubles de la communication. » (wikipédia)

Parmi les exemples cités : IME spécialisé poly et plurihandicap

Les SESSAD (Services d’Education Spéciale et de Soins à Domicile)

« prenant en charge des enfants ou adolescents présentant des déficiences intellectuelles ou inadaptés, ou présentant une déficience motrice, ou polyhandicapés » (wikipédia)

Ils peuvent être polyvalents ou spécialisés (dans l’autisme par exemple).

CMPJA Bouffemont

“centre Jacques Arnaud à Bouffémont est constitué d’un établissement sanitaire, le Centre Médical et Pédagogique Jacques Arnaud”(site fsef)

ITEP (Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique)

 

Le secteur social & associatif

Association ALGED (Association Lyonnaise de Gestion des Etablissements pour personnes Déficientes)

APF France Handicap (Association des Paralysés de France)

AAJD (Association pour l’Aide aux Adultes et aux Jeunes en Difficulté)

La Croix-Rouge

Centre de demandeurs d’asile

Association Ther’animal (médiation animale en EHPAD)

AAJB (Association des Amis de Jean Bosco)

« de créer, de gérer ou de faire gérer des établissements et des services concourant à l’éducation spécialisée, à la protection et à la réinsertion d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de familles en difficulté d’adaptation ou handicapés. » (site AAJB)

AMSK (Association Maison Sunjata Keita)

“Centre de médiations interculturelles et d’aides psychologiques aux familles migrantes”(source)

EFA (Enfance & Familles d’Adoption)

Association de patient SEP (Sclérose en plaques)

RéHPsy

“concerne les personnes adultes en situation de handicap psychique rencontrant des difficultés, du fait de leur handicap, dans leur parcours de vie comme le logement, le travail, les relations sociales, les loisirs… Le RéHPsy propose un appui à la mise en place du projet de la personne.”

Fondation OVE

accueille et accompagne des enfants, des adolescents, des adultes et des personnes âgées, handicapées ou non, afin de favoriser leur inclusion dans la société.

AAPEI (Association de parents, personnes handicapées mentales et leurs amis)

Brain UP

Enfance & Familles d’Adoption (EFA)

Association C.H.A.R.G.E. (syndrome charge)

ALCIV (Association Lutte Contre Illettrisme dans la Vienne)

 

Le secteur médico-social

MAS (Maison d’accueil spécialisée)

CSAPA (Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie)

CAMSP (Centre d’action médico-sociale précoce)

CMS (centre médico-social)

USSAP-ASM

“L’USSAP est une union de 4 associations à but non lucratif regroupant des associations présentes en Région Occitanie :

L’Association Audoise Sociale et Médicale (ASM) est l’une d’entre-elles et à l’origine de l’USSAP
avec l’Association prendre Soin de la personne en Côte Vermeille et Vallespir (ASCV) située dans les Pyrénées Orientales.
L’USSAP a été rejointe depuis par l’Association Banyulencque d’Action Sociale (ABAS), également basée dans les Pyrénées Orientales
et l’Association Accueil Information Drogue et Addiction (AIDeA11) dans l’Aude.”

Réseau Neuro Mémoire AVC-Allier

« Dédié à l’optimisation de la prise en charge globale à domicile ou à proximité du patient atteint de : La maladie d’Alzheimer ou maladie apparentée et les Maladies Neurodégénératives (parkinson, démence vasculaire… Ou en suite d’AVC) et de son entourage. » (site reseau-memoire-allier)

FAM (Foyer d’accueil médicalisé) : TSA, cérébroleses, polyhandicap

CRA (Centre de Ressources Autisme)

Centre audiophonologique

UEMA (unité d’enseignement maternelle pour enfants autistes)

EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes)

Parmi les exemples cités : EHPAD spécialisé Alzheimer et démences associées

SAMSAH (services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés)

« ont pour vocation, dans le cadre d’un accompagnement médico-social adapté -comportant des prestations de soins, et d’accompagnement de la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées – en assurant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels et facilitant leur accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité. » (site samsah-savs)

Institut d’Education Motrice (IEM)

IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur) (Belgique)

 

Le secteur professionnel

UEROS (Unité d’Évaluation, de Réentraînement et d’Orientation Sociale et/ou professionnelle)

ESAT hors murs, rattaché à l’ADAPT (Bourg en Bresse)

“est un service social classifié Etablissement et service d’aide par le travail (ESAT).”

Centre de rééducation professionnelle (CRP)

 

Le milieu carcéral

Hôpital pénitentiaire

Prison

Si cela t’intéresse, on a fait un article témoignage où un neuropsychologue nous parle de son activité en milieu carcéral.

Etre neuropsychologue en milieu carcéral : témoignage #4

 

Le secteur libéral

Activités en cabinet libéral ou déplacement (exemple, résidence de personnes âgées)

 

Cet article t’a plu ? Abonnes toi à notre newsletter 👇 et partage le à ton réseau.

A bientôt !

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
    155
    Partages
  • 155
  •  
  •  
  •  
Né le 23 septembre 2011, dans une chambre étudiante et toujours là pour vous proposer des informations, des conseils et autres témoignages sur les études de psychologie et le parcours universitaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.